ZENITH

Découvrez l’interview de Claire de Menditte, fondatrice de Zenith – Programmes d’accompagnement, et accompagnée par l’Incubateur/Accélérateur d’Amiens Cluster depuis mars 2022.
Pourriez-vous présenter Zenith ?

Zenith est une entreprise de programmes d’accompagnement de psychologie, qui a pour mission de permettre à chacun de retrouver un pouvoir d’action pour améliorer sa qualité de vie et atteindre ses objectifs.

Nous avons développé une méthodologie pour mettre au service du plus grand nombre des outils de psychologie, validés scientifiquement, concrets, et actionnables. Vous avez peut-être déjà fait l’expérience d’un accompagnement de type coaching ? Même si nous utilisons des outils de psychologie, le format Zenith ressemble à un format coaching, dans le sens où la problématique et les objectifs d’accompagnement sont définis en amont, le cheminement du programme est structuré et précis, et le cadre temporel est posé.

Nous sommes au service du bien-être et de la performance des particuliers comme des entreprises.

  1. Nous proposons aux particuliers des programmes d’accompagnement individuel d’environ 6 séances, entièrement guidés par un psychologue, pour apprendre et maîtriser des outils leur permettant de répondre à une problématique spécifique : trouver un équilibre pérenne, mieux gérer son stress, se libérer de ses pensées négatives, faire le bilan, ou encore réussir sa prise de poste. Pour chacune de ces problématiques, nous avons dessiné un cheminement méthodologique précis, permettant de se concentrer tout de suite sur l’essentiel, sans perdre de temps et en maîtrisant ses dépenses.
  2. Ces programmes sont également proposés aux entreprises, pour leurs collaborateurs, mais nous leur offrons aussi d’autres formats sur-mesure selon leurs besoins spécifiques (diagnostic, accompagnements individuels, ateliers collectifs), et des sujets dédiés aux professionnels (prévention des RPS, management, leadership, etc.).

Contrairement à la majorité des psychologues, Zenith a défini un cheminement structuré, précis, et ancré dans la science, pour répondre à chaque problématique de la manière la plus actionnable, sans s’éparpiller. Et contrairement à la majorité des coachs, l’accompagnement Zenith est recommandé et opéré par des professionnels de santé habilités.

Quelles ont été vos motivations pour passer le cap de l’aventure entrepreneuriale ?

Il y a 6 ans, j’ai commencé à voir une psychologue, car mon père est tombé malade. Comme tout le monde, je pensais que voir un psychologue, c’était réservé aux moments où il nous arrive quelque chose de grave. Mais en fait, au-delà de m’aider à accepter et à gérer la situation, cet accompagnement a été une vraie prise de conscience pour moi. Je me suis rendue compte que j’appliquais inconsciemment des schémas négatifs qui impactaient mon état d’esprit au quotidien, m’empêchaient d’être complètement heureuse, et me freinaient dans ce que je voulais atteindre dans ma vie.

Grâce à cet accompagnement, j’ai appris des choses très basiques, mais qu’on n’apprend nulle part ailleurs, par exemple à prendre soin de moi. Et j’ai également appris à déconstruire ces croyances limitantes, ce conditionnement qui impactait ma vie sous différents angles.

Sans conteste, mon accompagnement psychologique est le meilleur investissement que j’ai réalisé. Mais il s’agit d’un vrai investissement : j’ai dépensé plus de 12 000€ en séances de psychologie. Et parfois, j’aurais aimé que mon accompagnement soit davantage structuré : j’avançais sans objectif, je ne savais pas de quoi j’allais parler à chaque séance, je me suis perdue plusieurs fois, j’ai fait demi-tour, et je n’avais jamais anticipé que ça allait me prendre autant de temps et me coûter autant d’argent.

Cela faisait donc plusieurs années que j’avais en tête de développer un service pour rendre l’accompagnement psychologique plus simple, plus accessible, mais aussi plus attractif, puisque je voyais beaucoup d’amis autour de moi souffrir de problématiques similaires et qui ne croyaient pas que la psychologie pouvait les aider. Globalement, je me suis rendue compte que l’image que l’on a de la psychologie, et qui est véhiculée culturellement, par exemple dans les films ou les séries, n’est pas actualisée, et ne correspond en rien à mon expérience.

Après avoir fait mes classes dans un cabinet de conseil en stratégie, puis dans une start-up, j’ai fini par sauter le pas. J’ai rencontré Laëtitia peu après, qui partageait la même vision des choses, et nous nous sommes lancées.

Que vous apporte l’accompagnement de l’Incubateur/Accélérateur d’Amiens Cluster ?

Tout d’abord, cela nous apporte l’éclairage de personnes ayant l’expérience de l’entrepreneuriat. Jean-Denis, le directeur, nous donne régulièrement de son temps pour nous challenger et nous aider à avancer. Ensuite, grâce à l’incubateur, nous avons pu participer à différents évènements, et enrichir notre réseau, que ce soit de potentiels clients mais aussi de partenaires avec qui échanger !

Enfin, l’incubateur, c’est aussi un lieu de rencontres avec les autres incubés, porteurs de projets très différents, et avec des expériences variées. J’adore tout particulièrement croiser des entrepreneurs qui en sont à leur deuxième entreprise créée, voire plus ! C’est vraiment inspirant.

Quelles sont les prochaines étapes de votre développement ?

Notre entreprise est encore jeune, et nous sommes donc toujours en train de mieux calibrer nos produits, nos clients cibles, et nos canaux d’acquisition. Nous sommes encore loin d’avoir terminé tous les tests que nous souhaitons faire pour identifier ce qui fonctionne le mieux ! Mais globalement, nous allons essayer de développer davantage notre activité B2B d’ici la fin de l’année (notamment grâce aux rencontres de l’incubateur !), et si tout va bien, nous viserons un enregistrement au CPF en 2023 pour la partie B2C.

KEO ENERGIES

Découvrez l’interview de Christian Baana, directeur développement de la start-up KEO ENERGIES, spécialisée dans la production et la gestion d’énergies renouvelables et accompagnée par l’Incubateur/Accélérateur d’Amiens Cluster depuis mars 2022.
 
Pourriez-vous présenter KEO ENERGIES ?

KEO ENERGIES est une entreprise innovante spécialisée dans la production et la gestion d’énergies renouvelables. Née de la longue expérience de ses promoteurs dans les énergies de demain, KEO ENERGIES intervient dans la conception et la fabrication des systèmes de production d’énergies solaires décentralisés ainsi que l’ingénierie photovoltaïque par le développement de centrales photovoltaïques.

Nous avons développé plusieurs produits.

  • La KEO BOX : outil parfait pour produire de l’électricité à l’aide du photovoltaïque et ainsi économiser sur la facture d’électricité.
  • La KEO STATION : un container photovoltaïque, idéal dans les zones isolées ou sous-alimentées par le réseau principal.
  • Le KEO PARK : solution ayant une double utilité, protéger vos véhicules des intempéries tout en les rechargeant grâce aux bornes de recharge intégrées.

Notre technologie permet de générer d’importantes économies d’énergie dans un foyer français et permet aux zones qui n’ont pas accès à l’électricité de pouvoir bénéficier d’une fourniture d’énergie rapide, stable, continue et renouvelable tout cela à un coût d’achat du KWh fixe, compétitif et accessible pour tous.

Quelles ont été vos motivations pour passer le cap de l’aventure entrepreneuriale ?

Après avoir porté de nombreux projets dans le domaine des énergies renouvelables par le passé, notamment auprès d’entreprise telles que ENERGIE TEAM ou SOLEDRA, j’ai souhaité poursuivre dans ce domaine en m’appuyant sur l’expérience gagnée durant toutes ces années. C’est à la suite d’une réflexion approfondie autour des défis futurs relatifs aux développements des énergies renouvelables que j’ai, avec l’aide de mon associé, passé le cap entrepreneurial en créant KEO Energies.

Que vous apporte l’accompagnement de l’Incubateur/Accélérateur d’Amiens Cluster ?

Les étapes de développement d’une entreprise sont nombreuses. L’accompagnement d’Amiens Cluster pourrait permettre a KEO Energies de passer une nouvelle étape dans sa croissance grâce à l’expérience du cluster et au networking. La collaboration avec les différentes entreprises de notre secteur d’activité membre du Cluster pourrait également permettre de développer des projets sur la région Hauts-de-France.

Quelles sont les prochaines étapes de votre développement ?

La KEO STATION est une solution idéale pour les zones isolées ou sous-alimentées par le réseau principale. La prochaine étape de développement pour KEO Energies est de développer la KEO Station sur le continent africain à l’aide de partenariats avec des collectivités locales ou gouvernementales afin d’apporter l’électricité dans des zones rurales en marges des réseaux.

En nous appuyant également sur l’expérience de notre associé Tchaa Bassoum, acteur majeur en Afrique de l’Ouest. Nous comptons  développer la KEO Station ainsi que la KEO Box, dans un premier temps au Togo et au Bénin puis dans d’autres pays de l’Afrique subsaharienne.

Nouvelle promotion de l’Incubateur / Accélérateur

Le 15ème comité d’engagement de l’Incubateur / Accélérateur d’Amiens Cluster s’est déroulé le 22 juin dernier, en présence d’un jury composé d’acteurs locaux et régionaux de l’entreprenariat et de l’innovation.

Le programme d’accompagnement est composé : de 160 heures de formations aux enjeux et outils de l’entrepreneuriat, d’un programme de mentorat individuel, d’un accompagnement personnalisé par le manager de l’Incubateur / Accélérateur et les managers sectoriels, de l’accès à un réseau entrepreneurial dynamique qui favorise les opportunités d’affaires et de la visibilité à travers les différents outils : événements, réseaux sociaux, lettre d’informationsyearbook.

Pour candidater au prochain comité : https://incubateuramienscluster.com/nous-rejoindre/   

 
 
 « Une promotion en phase avec les enjeux de la crise énergétique actuelle et des innovations prometteuses !! »

Jean Denis Blanc, Manager de l’Incubateur / Accélérateur d’Amiens Cluster

 

Zoom sur les projets retenus pour le programme d’incubation :

 
 
Codalem propose un service de création d’interfaces sur-mesure pour répondre aux besoins des professionnels. Ces interfaces sont à destination des clients finaux ou pour un usage interne à l’entreprise.
 
 

MHP est une société spécialisée à la fois dans les nouvelles technologies et les énergies renouvelables. L’objectif est de permettre à tout citoyen de réduire la variabilité du coût de l’énergie en devenant investisseur dans les énergies renouvelables.

 

uzHappy est une solution de Gestion de la Relation Usager 360° à destination des collectivités. Ils proposent des solutions de communication , des services en ligne et le traitement des demandes des usagers.

 

Wunite est une application destinée aux compagnes d’athlètes professionnels avec pour mission de simplifier le quotidien des utilisatrices lors de leur arrivée dans une nouvelle ville et de les aider à se créer un réseau de confiance et d’entraide local et international.

 

 

BellyCare c’est une offre de plats préparés frais, livrés à domicile, pour les personnes souffrantes de troubles digestifs et du syndrome de l’intestin irritable. Un suivi diététique personnalisé sera proposé pour accompagner les clients dans leurs choix alimentaires.

 

 

Zoom sur les entreprises retenues pour le programme d’accélération :

 

Responsive Utility propose des solutions personnalisées pour leurs clients afin d’atteindre  l’efficacité énergétique des réseaux intelligents. L’Entreprise est en lien avec le projet Post-Vertpom de l’UPJV.

 

LA JOURNÉE DES INVESTISSEURS #2

La Journée des Investisseurs a été créée par l’Incubateur/Accélérateur d’Amiens Cluster pour présenter aux financeurs de l’écosystème les start-ups amiénoises en recherche de financement dans le but de faciliter les levées de fonds d’amorçage (ou “seed”). L’étape du “seed” consiste à financer le développement d’une solution. Une première version de celle-ci existe déjà et la start-up a trouvé ses premiers clients. Elle doit alors finaliser la solution, s’implanter sur le marché à plus grande échelle et procéder à des recrutements de profils qualifiés par exemple.

Les start-ups à fort potentiel de croissance ont donc des besoins de financements au démarrage (« seed ») puis au cours de leur développement afin de croître et se pérenniser (recrutements, investissements machines, développement technologique, pré-industrialisation, Recherche & Développement…). On appelle cette seconde étape la « Série A ». Elle consiste à financer le développement de l’activité avec des besoins en financement plus importants. À ce stade, l’entreprise fonctionne, la solution dégage des revenus. Elle est en mesure de présenter des éléments chiffrés plus solides et sur le potentiel du marché à conquérir.

C’est lors de ces différentes étapes que les start-ups souhaitent rencontrer des investisseurs. Un investisseur est une personne morale ou physique qui participe au capital social d’une société. Il représente une aide financière décisive, portant le « risque » dans le développement de l’activité en contrepartie d’une part des potentiels bénéfices.

Le 01er juin dernier, 5 start-ups accompagnées par l’Incubateur/Accélérateur d’Amiens Cluster ont pitché à tour de rôle devant une quinzaine d’investisseurs pour une demande d’un montant global de levées de fonds de 6 000 000€.

La Journée des Investisseurs est un concept innovant à Amiens et représente une réelle opportunité pour les start-ups et un gain de temps puisqu’elles sont face à plusieurs investisseurs simultanément plutôt que d’assister à plusieurs rendez-vous distincts.

Le jury était composé d’acteurs forts du territoire : BPI France, Finovam Gestion, Hodéfi, Initiative Somme France Active Picardie, Kanopy services, Nord France Amorçage,  Invest’Innove, Finorpa, Caisse d’épargne Hauts-de-France, CCI Hauts-de-France, et le Réseau Entreprendre Picardie.

Les start-ups auditionnées devaient présenter un pitch clair, pertinent et démontrant la viabilité de leur projet. Puis, se préparer à répondre aux questions posées par les investisseurs, aux observations voire aux objections.

La première édition de la journée des investisseurs en octobre dernier avait permis aux différentes start-ups de lever des fonds, dont Psycle Research avec 1,4 million d’euros.

Psycle Research lève 1,4 million d’euros

Cap vers la réindustrialisation ! Basée à Compiègne dans les Hauts-de-France (60), Psycle Research est spécialisée dans l’inspection visuelle industrielle. Aujourd’hui, Psycle Research lève 1,4 million d’euros auprès de 4 acteurs économiques publics et privés. Après plus de quatre années d’autofinancement, cette levée de fonds permet d’ancrer la position de la société sur le secteur industriel français et d’accroître le développement de ses solutions logicielles et matérielles.

Un projet soutenu par 3 fonds d’investissement privés et par la BPI

Les trois grands investisseurs privés Finovam Gestion, IRD Gestion et Nord France Amorçage ainsi que BPI France accompagnée de l’établissement bancaire Caisse d’Épargne HDF soutiennent Psycle Research dans ses principaux objectifs :

  • Le renforcement des équipes qui comptent actuellement 10 salariés (technique, recherche – optique, Deep Learning – et support), 
  • l‘extension de sa zone d’implantation commerciale (échelle nationale).
Psycle Research : l’inspection visuelle au service de la productivité des industriels français

Allier la technologie à l’industrie est l’un des grands objectifs fixés par l’État dans son plan de réindustrialisation. En proposant un système qui identifie, traite et élimine la non-conformité, Psycle Research s’inscrit depuis 2017 dans l’exigence opérationnelle liée à l’Industrie du Futur, qui se doit d’être plus durable tout en formant les Hommes aux nouvelles technologies.

Les gains sont nombreux pour les industriels : augmentation de la marge brute, diminution des temps d’arrêt, réduction et maîtrise des rebuts externes/internes, anticipation des dérives machines ou bien encore traçabilité complète.

Les équipes de Psycle Research ont rejoint le programme d’accélération d’Amiens cluster en juin 2019 puis en novembre 2021. Ils ont bénéficié d’un accompagnement personnalisé, de formations et la possibilité de présenter Psycle Research lors de la journée des investisseurs#1 qui permet aux start-ups du territoire en recherche de financement de rencontrer les financeurs de l’écosystème régional. La deuxième édition de la journée des investisseurs#2 organisée par l’Incubateur / Accélérateur d’Amiens Cluster aura lieu le mercredi 1er juin au Quai de l’Innovation. 

Vos contacts

 page1image46420864Baptiste Amato

 Fondateur & Dirigeant

baptiste.amato@psycle.io 

page1image46416288Natan Danous

Directeur Technique

natan.danous@psycle.io 

ONSHO

Découvrez l’interview de Camille Henry, CEO de la start-up Le Multipiste.tv qui développe ONSHO, accompagnée par La Plaine Images et l’Incubateur/Accélérateur d’Amiens Cluster depuis mars 2022.
 
Pourriez-vous présenter ONSHO ?

Retransmettre des événements en direct coûte cher. Pour les organisateurs, il n’y a pas d’alternative : engager une captation lourde avec une équipe de tournage, ou réaliser soi-même avec les moyens du bord. Il existe sur le marché des solutions de captations autonomes simplifiées, mais les utilisateurs sont mis à contribution et dans certains cas la réalisation est entièrement robotisée (dans ce cas, les caméras effectuent des mouvements prédéfinis, l’aspect artistique dynamique est délaissé).

Avec ses caméras intelligentes, ONSHO réalise vos vidéos live à distance sans contrainte logistique, en réduisant considérablement les coûts (pas d’équipe de tournage, donc pas d’hébergement, de transport, d’hôtel.) tout en gardant la qualité d’un vrai programme. Le temps d’installation est ultra réduit, et il n’y a aucun câble à tirer. Le dispositif est très discret comparé aux moyens traditionnels.

Camille HENRY est le fondateur du projet. Évoluant dans le domaine du live depuis 20 ans, il est devenu expert en production audiovisuelle événementielle. Le projet ONSHO est porté par Le Multipiste.tv, soutenu par La Plaine Images (Tourcoing) depuis 2020 et par Amiens Cluster depuis mars dernier. Pour industrialiser le service, ONSHO s’appuie sur une vingtaine de prestataires experts qui participent à l’élaboration de la plateforme. En fin d’année, une équipe opérationnelle de 3 à 5 salariés sera constituée (ingénieurs, techniciens et créatifs).

Pour tester puis amorcer le marché, trois prototypes sont déjà opérationnels et des prestations régulières sont réalisées. Des solutions adaptées ont ainsi été testées, et le design d’une interface pour les opérateurs distants est en cours de perfectionnement. Bien que prometteurs, ils ont aussi permis de rendre compte des besoins importants de ressources et de compétences supplémentaires. Les services proposés par ONSHO vont s’élargir au fur et à mesure avec l’ajout de services tels que l’info-décor et la réalité augmentée (décors vidéo), possibilité d’utiliser des caméras haut de gamme et l’intégration d’événements live dans le Métaverse.

Quelles ont été vos motivations pour passer le cap de l’aventure entrepreneuriale ?

Je suis indépendant depuis 20 ans. Cela me permet de développer mes concepts en mettant la créativité au cœur de mon travail.

Que vous apporte l’accompagnement de l’Incubateur/Accélérateur d’Amiens Cluster ?

L’accompagnement de cet accélérateur est une aubaine pour encrer l’activité dans le territoire et pour challenger le projet afin de se préparer à lever des fonds dans les mois à venir.

Quelles sont les prochaines étapes de votre développement ?

Dès que possible je vais créer une équipe pour la mise en ligne d’une marketplace et la création d’un kit v1 pour industrialiser le service.  

WIND my ROOF

Découvrez l’interview d’Antoine Brichot, CEO et co-fondateur de la start-up WIND my ROOF, accompagnée par l’Incubateur/Accélérateur d’Amiens Cluster depuis novembre 2021.
 
Pourriez-vous présenter WIND my ROOF ?

WIND my ROOF est une jeune entreprise innovante implantée en région parisienne, qui développe et conçoit la WindBox, un module de production d’énergie renouvelable mixte pour toiture, alliant petit éolien et solaire. Légère, puissante et discrète, elle permet d’accroître l’autonomie énergétique des bâtiments et participe à la transition énergétique du secteur. Chaque module peut fournir jusqu’à 2 500kWh/an d’énergie verte. Un bilan carbone réalisé en interne (en cours de certification) a montré que l’électricité produite par la WindBox émet moins de 25g eq-CO2/kWh sur 20 ans et permet ainsi une réduction de plus de 50% par rapport au mix moyen français.

La solution est destinée à une utilisation en autoconsommation avec des taux pouvant atteindre 40%, mais peut également être couplée à du stockage pour des opérations de mobilité ou d’équilibrage de charge, notamment pour l’habitat collectif.

L’équipe WIND my ROOF compte 6 employés à temps plein, 2 alternants et des stagiaires. Les fondateurs Antoine et Yanis, respectivement CEO et CTO, présents depuis les prémices du projet en 2017 ont réuni à leurs côtés 3 ingénieurs et une responsable du développement qui assure la fonction commerciale avec Antoine. Aujourd’hui, l’équipe grandit avec une vague de recrutements en 2022, notamment pour l’ouverture d’un bureau Allemand avant l’automne.

Quelles ont été vos motivations pour passer le cap de l’aventure entrepreneuriale ?

Nous avons attaqué ce projet entrepreneurial durant nos études à l’École des Ponts. La motivation principale a été le challenge d’innovation technique. Aucune des solutions d’éolien en toiture que nous avons identifiées ne nous a semblé viable, techniquement, industriellement et économiquement. La volonté d’apporter notre pierre à l’édifice avec la liberté d’un cadre « start-up » a été l’étincelle de départ.

Que vous apporte l’accompagnement de l’Incubateur/Accélérateur d’Amiens Cluster ?

WIND my ROOF a rejoint le programme de l’Accélérateur fin 2021 pour se rapprocher des acteurs économiques de la région Hauts-de-France, à fort potentiel pour son activité. Grâce à l’Incubateur / Accélérateur d’Amiens Cluster, nous avons une meilleure visibilité auprès des acteurs régionaux, industriels comme publics. D’autre part, nous cherchons des locaux pour un futur atelier d’assemblage en propre et nous sommes dores et déjà en lien avec la CCI de la région pour évaluer les possibilités d’implantation aux abords d’Amiens.

Pourriez-vous décrire l’avancement de votre collaboration avec la SICAE de la Somme et du Cambraisis sur le projet Capitole ? 

Le projet Capitole avec la SICAE de la Somme et du Cambraisis se met en place plus précisément depuis le début de l’année. Nous avons des contacts réguliers avec les bureaux d’études techniques pour travailler les aspects de mise en œuvre de notre solution sur leur toiture. Vraisemblablement, le projet devrait voir le jour en fin d’année. Nous sommes impatients de prendre part à un projet aussi complet et abouti.

Quelles sont les prochaines étapes de votre développement ?

WIND my ROOF a plusieurs projets signés en cours de déploiement sur le premier semestre 2022 et déjà des premiers contrats en étude en Allemagne, avec comme objectif 200 modules vendus en fin d’année. Une levée de fonds est prévue pour la fin d’année pour amorcer une croissance rapide dès 2023.

Nouvelle promotion de l’Incubateur / Accélérateur

Le 14ème comité d’engagement de l’Incubateur / Accélérateur d’Amiens Cluster s’est déroulé le 16 mars dernier, en présence d’un jury composé d’acteurs locaux et régionaux de l’entreprenariat et de l’innovation.

Le programme d’accompagnement est composé : de 160 heures de formations aux enjeux et outils de l’entrepreneuriat, d’un programme de mentorat individuel, d’un accompagnement personnalisé par le manager de l’Incubateur / Accélérateur et les managers sectoriels, de l’accès à un réseau entrepreneurial dynamique qui favorise les opportunités d’affaires et de la visibilité à travers les différents outils : événements, réseaux sociaux, lettre d’informationsyearbook.

Pour candidater au prochain comité : https://incubateuramienscluster.com/nous-rejoindre/   

 
 
 « Une promotion focalisée sur la reprise et valorisation d’activité ainsi que la collaboration avec l’écosystème régional »

Jean Denis Blanc, Manager de l’Incubateur / Accélérateur d’Amiens Cluster

 

Zoom sur les projets retenus pour le programme d’incubation :

 
 
 

Zenith vous invite à devenir acteur de votre sérénité, en vous proposant des programmes d’accompagnement sur-mesure, structurés et guidés par des professionnels certifiés.

 
 
 

KEO Energies est spécialisée dans les énergies renouvelables et plus précisément dans la conception des systèmes de production d’énergie solaire.

 

 

Agri Énergie conçoit et réalise des unités de méthanisation simples et adaptées au marché agricole français.

 

 

Zoom sur les entreprises retenues pour le programme d’accélération :

 

Le Multipiste développe “ONSHO“, une plateforme de location de kits de captation dotés de caméras intelligentes. (co-accélération avec le Parc d’Innovation Plaine Images)

POSTEE

Découvrez l’interview de Gauthier Testu, CEO et co-fondateur de Postee, start-up accompagnée par l’Incubateur/Accélérateur d’Amiens Cluster depuis novembre 2021.
Pourriez-vous présenter Postee ?

Postee : c’est la plateforme en ligne, française, intuitive, accessible et sécurisée, qui vous permet de digitaliser l’administratif au sein de votre entreprise. C’est une solution complète pour digitaliser, archiver et sécuriser vos envois de documents importants. Il est important de savoir qu’en moyenne, 142 jours de travail par an sont consacrés à la gestion administrative en entreprise !

Notre mission est de permettre à nos clients de gagner du temps, de faire des économies et d’accélérer leurs tâches administratives pour qu’ils puissent se concentrer sur l’essentiel et leur coeur de métier. Pour cela, nous avons 3 produits disponibles sur la plateforme :

  • Le courrier suivi électronique : idéal pour transmettre les documents importants tels que les factures, relances d’impayés, informations importantes aux collaborateurs, investisseurs, partenaires, etc…
  • Le courrier recommandé électronique : fini le temps perdu à remplir le bordereau, se déplacer au bureau de poste, faire la queue et attendre 48h pour que votre recommandé soit délivré !
  • La signature électronique : faire signer les documents 80% plus rapidement, partout, tout le temps et en offrant une expérience de signature innovante aux destinataires.

Pour mener à bien cette mission, nous sommes 3 associés :

  • Romain Richard : CTO & Co-Founder
  • Mickaël Debrie : CBDO & Co-Founder
  • Gauthier Testu : CEO & Co-Founder

Nous avons à nos côtés un collaborateur Lead Developer : Marcelin Quint. Nos forces sont nos compétences complémentaires et notre parcours entrepreneurial. Nous avons déjà lancé d’autres entreprises dans le passé avant de lancer Postee, ce qui nous a permis d’acquérir de l’expérience et un réseau.

Notre volonté de rejoindre l’accélérateur d’Amiens Cluster était de participer à l’émulsion entre les start-ups et aussi de pouvoir apprendre et continuer à se former sur des sujets divers, tout en bénéficiant du réseau proposé par le programme.

Notre vision est de devenir la plateforme de référence pour la digitalisation de l’administratif au sein des entreprises françaises d’ici 5 ans et de se développer sur le marché européen. Nous avons lancé Postee en mars 2021 et nous sommes actuellement en levée de fonds Seed pour permettre le développement national.

Quelles ont été vos motivations pour passer le cap de l’aventure entrepreneuriale ?

Je pense que c’est quelque chose qui était en chacun de nous 3, cette volonté de créer une solution qui répond à un réel besoin. C’est aussi ce besoin de défi et de vouloir toucher à de nombreux domaines. Quand vous êtes entrepreneur, vous avez une dizaine de casquettes au cours d’une journée et cela est très stimulant. Nous n’avons jamais l’impression de travailler et c’est un réel bonheur. Trop peu de gens sont heureux dans leur travail, nous avons cette chance de l’être !

Que vous apporte l’accompagnement de l’Incubateur/Accélérateur d’Amiens Cluster ?

L’accélérateur nous permet de continuer à enrichir nos connaissances par le biais des formations et aussi une émulation entre les différents entrepreneurs. Enfin, l’aspect réseau et mise en relation est très important également.

En quoi la Journée des Investisseurs, organisée le 12 octobre dernier, a été une opportunité pour vous ?

Cela nous a permis de pitcher Postee afin de trouver de potentiels investisseurs, c’était aussi un très bon exercice pour challenger notre pitch.

Quelles sont les prochaines étapes de votre développement ?

Nous sommes actuellement en cours de levée de fonds pour nous permettre d’accélérer notre développement national et de poursuivre le développement technique de la solution avec de nouveaux produits.

LA CHAÎNE DE VALEUR DE L’ACCOMPAGNEMENT

L’Incubateur / Accélérateur d’Amiens Cluster amorce sa quatrième année d’exercice. Depuis 2018, plus de 180 candidatures ont été traitées et 13 comités de sélection organisés, 52 projets d’entreprise ont suivi le programme d’incubation (12 mois) et 41 entreprises celui d’accélération (8 mois). L’année 2021 fut ponctuée par 3 comités d’engagement et 22 start-ups ont intégré le programme d’accompagnement de l’Incubateur/Accélérateur d’Amiens Cluster. Retour sur le parcours d’accompagnement et les différentes étapes.

Le sourcing

Les membres du jury présents lors des comités d’engagement annuels travaillent en étroite collaboration avec le manager de l’Incubateur/Accélérateur. Ils challengent les candidats, évaluent leurs pitchs et rédigent des appréciations. Ils sont partie prenante dans la sélection des candidats selon leur avancement et le caractère innovant de leur proposition de valeur.

Focus sur quelques membres de l’entrepreneuriat du territoire

CCI Amiens-Picardie

L’Incubateur/Accélérateur entretient des liens forts avec la CCI Amiens-Picardie et particulièrement avec les Pépinières. Certains projets incubés ou accélérés chez Amiens Cluster ont ensuite été hébergés en pépinières d’entreprises à Amiens. Et inversement, certaines start-ups hébergées en pépinières ont rejoint le programme de l’Incubateur/Accélérateur. On peut notamment citer les start-ups suivantes : EnerBIOflex, Eazypass (ex My Green Card), Open Stent Solution, Sarus et Postee. Cette collaboration CCI Amiens-Picardie/Amiens Cluster permet un suivi fluide dans le développement des entreprises sur le territoire.

Finovam Gestion

Impliquée aux côtés des entrepreneurs, Finovam Gestion accompagne les porteurs de projets lors des premières étapes de leur développement. Cet acteur du financement intervient notamment dans des opérations de levée de fonds des entreprises en amorçage. Finovam Gestion peut par exemple lors des batchs, interroger les candidats sur leurs besoins financiers, juger de la viabilité de leur projet et intervenir dans leurs étapes de financement.

Amiens Métropole

Amiens Métropole, membre fondateur d’Amiens Cluster, soutient les créateurs d’entreprises qui s’implantent à Amiens. Différents outils sont à la disposition des entrepreneurs comme : l’aide à l’embauche ; la mise en relation avec les acteurs du territoire, la Place : Plateforme locale d’aide à la création d’entreprise ou la sensibilisation dans l’enseignement supérieur par la diffusion de la culture entrepreneuriale et d’innovation auprès des étudiants par le biais par exemple du Challenge Amiens Campus.

ITerra

Dans la continuité du partenariat avec l’Incubateur et accélérateur iTerra, Amiens Cluster a intégré à ses programmes la start-up EnerBIOflex. Son intégration à l’accélérateur d’Amiens Cluster s’est faite en complémentarité et est motivée par l’envie de développer de nouvelles activités en Hauts-de-France. Amiens Cluster accompagne également par le biais du cluster e-santé un projet d’iTerra en santé : Cell Alternativ. ITerra est parfois membre du jury quand certains candidats bénéficient d’un double accompagnement ITerra/Amiens Cluster.

L’accompagnement

Suite à leur intégration à l’Incubateur/Accélérateur, les incubés et accélérés bénéficient d’un programme de formations porté par un réseau d’experts, de formateurs et de mentors engagés dans la réussite des porteurs de projet et des start-ups du territoire. 

Le financement

3 start-ups ont obtenu le FRI (Fonds Régional d’incubation) au cours de l’année 2021. Ce fonds est un outil d’accompagnement pour les porteurs de projet incubés dans un parc d’innovation labellisé et souhaitant créer une start-up en région Hauts-de-France.

Doctavis, une solution technologique pour un accès personnalisé aux soins a obtenu 7 000€ en Février 2021.

IKOpower (Installation en Kit pour l’hydrOélectricité) a remporté 12 000€ en juin 2021. Le projet propose une nouvelle génération de turbines hydroélectriques en kit. Ce système de production d’énergie renouvelable est destiné à être déployé dans les rivières ou basses chutes d’eau. IKO est un projet qui émane du Laboratoire des technologies innovantes de l’Université de Picardie Jules Verne.

Annolys a remporté 21 000€ en septembre 2021 dans la catégorie haut potentiel pour développer leur solution de récupération et d’optimisation de l’énergie.

Vous souhaitez vous aussi rejoindre l’Incubateur / Accélérateur d’Amiens Cluster ?

Candidatez dès à présent pour le prochain comité qui aura lieu en mars. Cliquez ici pour postuler